Tous pour Ganesh boulevard de la Chapelle

 

 
Quel spectacle! Chaque année, les fidèles partent du Temple de Ganesh, à grand renfort de tambours et de symbales, et parcourent pendant plusieurs heures les rues et les avenues du dix-huitième en l’honneur du Dieu Ganesh. Les fidèles, parés de leurs plus beaux atours, défilent en riant et en unissant leurs forces pour tirer le char de la divinité, entièrement recouvert d’étoffes rouges et blanches et décoré de nombreuses guirlandes, de fleurs fraîches, de régimes entiers de bananes, de noix de coco et de feuilles d’aréquiers. Un spectacle qui, comme le nouvel an chinois, fait aujourd’hui partie des traditions parisiennes.

Le temple de Ganesh

 
 
© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestPrint this page

1er arrondissement – Prière à Saint Eustache

 

 
En cherchant une photo pour tenter de rehausser le niveau moral de cette photothèque, celle-ci, prise à Saint Eustache s’est imposée d’elle-même. Une lumière pleine de spiritualité, une jeune femme la tête joliment parée d’un voile, une atmosphère sereine, tout y était . Bâtie sur les fondations d’une ancienne église élevée en l’honneur d’une jeune vierge, sainte Agnès, martyrisée par les Romains, Saint Eustache, l’église des Halles, fut ainsi nommée en l’honneur de la relique de ce saint que la basilique de Saint-Denis lui avait offerte. A ce point de l’histoire de cette église, deux réflexions vinrent interrompre mon élan littéraire. La première sur la curieuse manie qu’avaient nos anciens de distinguer les femmes martyrisées selon qu’elles étaient vierges ou pas. La seconde sur cette manie d’envoyer des bouts de cadavres en cadeau. Bref, pour cette fois, je décidai de cesser là mon commentaire: la photo se suffirait à elle-même.

Mais si vous souhaitez en savoir davantage, vous pouvez vous rendre sur l’excellent site de la Paroisse: l’histoire de l’édifice vaut d’être méditée.

 
 
gérard Lavalette pour ParisCool, les photos de Paris

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestPrint this page

18ème arrondissement – Pochoir SM rue André Antoine

On sait que la discipline, celle qui s’administre, a longtemps fait partie des moeurs ecclésiastiques, mais quand ce petit pochoir est apparu rue André Antoine, en bas de l’escalier qui borde l’église Saint Jean des Abbesses,un frisson a parcouru le quartier. D’autres trouvaient cette forme de pénitence d’un oeil indulgent, en rappelant celle d’Henri IV à Canossa, en 1077, où l’empereur du saint empire germanique, fut contraint de se traîner trois jours durant aux pieds du pape Grégoire VII. Peut-être notre pêcheur montmartrois avait-il beaucoup de choses à se faire pardonner, lui aussi? En tous cas, des bonnes âmes eurent tôt fait de passer une éponge purificatrice sur le mur qui depuis, se désole qu’on lui ait effacé son joli dessin…

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestPrint this page

12ème arrondidssement – Une bonne sieste place de la Bastille

Tout allait bien: la place de la Bastille en diagonale, un petit clin d’oeil à l’Opéra Bastille, la rue de Lyon en enfilade… jusqu’au coup de sifflet strident…!!! Comment voulez-vous dormir avec un raffut pareil?

Quand on s’endort au volant, le réveil peut être assez désagréable surtout quand on se retrouve nez à nez avec un agent qui vous demande vos papiers et que vous ne savez plus très bien dans quelle poche du pyjama vous avez bien pu les ranger… Ce n’est pas une raison pour qu’il essaie de regarder sous la couette, on a sa dignité tout de même!.

Bon, je baille déjà… Ce qu’il me faut c’est une bonne sieste et après, hop, au lit!.

© gérard Lavalette pour ParisCool, les photos de Paris

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestPrint this page

LouiseBrooks theme byThemocracy