12ème arrondissement – Le Passage du Chantier

Dans le petit monde du Faubourg, c’est dans le passage du Chantier et alentour qu’étaient installés les grands fours dans lesquels on brûlait les copeaux et les chutes de bois que les artisans avaient jugé inutilisables et dont il fallait à tout pris se débarrasser dans les règles pour limiter les risques d’incendie. On soignait donc le mal par le mal. Tout près, vers le Passage Lhomme, une grande cheminée de brique témoigne encore de cette activité.
Aujourd’hui, sauf accident comme en 1998, si les fours ne ronflent plus dans le Chantier, le Passage conserve encore son activité traditionnelle tournée vers le bois et la tradition du meuble, même si ici, comme partout dans le Faubourg, la confection mène un rude combat pour en chasser ses anciens locataires.

© gérard Lavalette pour ParisCool, les photos de Paris

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestPrint this page

LouiseBrooks theme byThemocracy