5ème arrondissement – Madison rue Mouffetard

Il y a des quartiers comme ça où il fait bon se promener, sentir la vie, faire les vitrines, donner quelques pièces au joueur d’accordéon et papoter un peu en achetant ses légumes avant d’aller s’asseoir à la terrasse d’un petit café accueillant.

Et quand en plus quelques animations viennent égayer la matinée, comme ce madison dansé hardiment comme dans les surprises parties d’antan, alors le plaisir est complet.

© gérard Lavalette pour ParisCool, les photos de Paris

5ème arrondissement – Le Point de fuite station du Port Royal


Le souvenir de l’attentat de 1996 s’efface peu à peu de nos mémoires et la station du Rer a retrouvé son calme un peu provincial, qui fait du bien sur cette ligne B si encombrée. Et plus personne ne prend la fuite ici, sauf les lignes des quais et des rails.

Voir ici le reportage de l’attentat sur Ina.fr

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

20ème arrondissement – Le belvédère du parc de Belleville



Il faut aborder ce point de vue par le haut, c’est-à-dire par la rue Piat. C’est de là que Paris s’offre aux regards, sans pudeur, et déploie selon la saison, des couleurs qui ont tant fait rêver les peintres.
Au moyen âge, les environs de Paris furent acquis par de puissantes institutions religieuses, certaines avec une prédilection pour les hauteurs. Il y faisait meilleur que dans les zones marécageuses et quitte à mettre en valeur la terre, autant que ce soit au bon air. Montmartre, Belleville, Ménilmontant furent de celles là. Défrichage, plantation de vignes et production de vin, dont la fameuse piquette de Bellevile, un petit vin pétillant qui resta dans le langage courant.
Plus tard, avec les immenses besoins d’urbanisation de la seconde moitié du dix-neuvième siècle, la colline de Belleville fut, comme celle de Montmartre, abondamment percée de carrières de gypse qui attirèrent la main d’oeuvre ouvrière, la construction d’un habitat souvent insalubre et l’ouverture de gargottes.
Aujourd’hui, le parc inauguré à la fin des années 1980 donne au quartier une véritable bouffée d’air pur. Familles, amoureux et amateurs d’espaces protégés s’y retrouvent Après avoir contemplé le panorama et tendu le doigt vers les monuments, tour eiffel, notre Dame, Opéra et l’inévitable tour montparnasse, parents et enfants dégringolent le long des multiples cascades qui se succèdent sur plus de cent mètres, tandis que les amoureux vont s’allonger sur les pelouses, front contre front, pour de mystérieux conciliabules.


© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

15ème arrondissement – Reflet du métro aérien à Dupleix

15e - Reflet du métro aérien à Dupleix

En grande partie aérienne, la ligne 6 alterne les quartiers populaires et bourgeois, et traverse deux fois la seine, au pont de Bercy et au pont Bir Hakeim. Cette vue est prise entre les stations Dupleix et la Motte Piquet Grenelle. La silhouette de ce viaduc métallique aux innombrables rivets, posé délicatement sur des futs crénelés, fait aujourd’hui partie de l’imagerie parisienne.

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

15ème arrondissement – Les forgerons riveurs du pont de Bir-Hakeim

15005 - les forgerons du pont de Bir Hakeim

C’est pour l’exposition universelle de 1900 qu’on envisage de remplacer la passerelle de Passy par un ouvrage associant à la fois la circulation des piétons, des voitures hippomobiles ou automobiles et la circulation du métropolitain, la grande affaire de cette fin de siècle. A chaque pile du pont, un groupe en fonte orne l’édifice. Ici, les forgerons riveurs de Gustave Michel qui semblent vraiment forger la république. Quand l’art nouveau s’alliait avec l’esprit cocardier.

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris