[Les 10 dernières photos]
[Toutes les Photos] [Arrondissements] [Quartiers] [Portraits] [Toits] [Boutiques] [Monuments]

[Acheter une photo]  [Rechercher une photo  ]

 

 

Inoubliable Marylin Galerie de l’Instant jusqu’au 25 février 2015

Inoubliable Marylin à la galerie de l'Instant jusqu'au 25 février 2015

 

Je sais qu’il y a des passionnĂ©s de Marylin, je le sais d’autant mieux que j’en suis un. Alors pour eux, ne ratez pas l’occasion de retrouver cette icĂ´ne dont la vie complexe et le destin n’ont pas fini d’alimenter notre imaginaire. Le choix des photos est tout Ă  fait remarquable.

 

 

 

Marilyn Monroe par Bert Stern,1962 © BERT STERN, courtesy Galerie de l’Instant, Paris

Marilyn Monroe par Bert Stern,1962 © BERT STERN, courtesy Galerie de l’Instant, Paris

 

 

Inounbliable Marylin -  galerie de l'Instant

 

Beaucoup de jeunes femmes pour admirer les photos de Marylin. Le mystère demeure et fascine toujours…

La galerie de l’Instant
Exposition du 12 décembre au 25 février 2015
Vernissage le 11 décembre
La galerie photo est ouverte du mardi au samedi de 11h Ă  19 h et le dimanche de 14h30 Ă  18h30

Ouverture exceptionnelle tous les lundis de décembre de 14h à 19h

Tous au Museum of Contemporary Art de Jacksonville

Derrière ce titre un peu accrocheur, l’occasion d’un petit coup de gueule. Et comme il est toujours plus facile de parler des autres quand ils sont loin, que de son voisin, j’ai sautĂ© sur l’occasion. Jacksonville vous pensez ce n’est pas la porte Ă  cĂ´tĂ© alors on peut dire ce qu’on pense de la demande du prĂ©sident du Conseil municipal, Clay Yarborough.

C’est l’Oeil de la Photo, très estimable revue numĂ©rique de la photographie qui rapporte ce simple fait divers communal Ă  propos de cette photo :

© 2014 Andrea Meislin Gallery, All rights reserved.  photographie d'Angela Strassheim

 

Et quelle photo, n’est-ce pas? Et bien, Monsieur Clay Yarborough, donc, a jugĂ© cette photo pornographique et a demandĂ© en consĂ©quence au maire d’annuler plus de $230,000 de financement de la ville pour le musĂ©e, coupable de l’exposer dans le cadre d’une exposition de 14 photographies sur le thème des transitions de la vie. Heureusement, le maire a refusĂ©. Ouf!

Pornographique!… Est-ce que nos compagnes, quand elles vont Ă  la maternitĂ© pour donner la vie, se livrent Ă  un acte pornographique? Il semblerait…

Que cela nous conduise Ă  rĂ©flĂ©chir un peu Ă  toutes ces associations bien pensantes qui, aujourd’hui comme hier, s’appuient sur une soi-disant morale pour salir de leur haine la vie et ses manifestations les plus simples. On pense aux Talibans et autres extrĂ©mistes bien entendu. Mais c’est un peu facile, n’est-ce pas? Eux aussi sont loin. Et Ă  notre porte, il y en a tant, mines sĂ©vères, pancartes Ă  la main et recours devant les tribunaux en bataille.

Sors de ce corps Caton!!!

“Michael Kenna, Paris” au Musée Carnavalet jusqu’au 1er février 2015

Michael Kenna au musée Carnavalet

Une exposition formidable, entrée libre, pour les amoureux de Paris et des bijoux photographiques.

“Avec de petits formats, toujours en noir et blanc, Michael Kenna immortalise la poĂ©sie des paysages. Qu’ils soient naturels ou travaillĂ©s par l’homme, les lieux sont toujours mystĂ©rieux et se contemplent comme des trĂ©sors dans un cabinet de curiositĂ©. PrivilĂ©giant une composition graphique, l’artiste joue avec les lignes et les volumes, le visible et l’invisible. Les temps de pose longs “gomment” la prĂ©sence humaine, laissant entrevoir des paysages pareils Ă  la rĂŞverie d’un promeneur solitaire.”

Cela vous tente? ne vous en privez pas. Entrée libre au Musée carnavalet, 16 rue des Francs Bourgeois

MUSÉE CARNAVALET
HISTOIRE DE PARIS

EXPOSITION
28 OCTOBRE 2014 – 1ER FEVRIER 2015

Jean-Philippe Charbonnier : l’Oeil de Paris – au Crédit Municipal de Paris jusqu’au 14 février 2015

Jean-Philippe Charbonnier : l'Oeil de Paris - Crédit Municipal jusqu'au 14 février 2015

J’avoue que je ne connaissais pas ce photographe et que cette exposition m’a enchantĂ©, me donnant l’envie d’en savoir un peu plus.

Voici quelques éléments de sa biographie:

“Jean-Philippe Charbonnier se tourna vers la photographie en 1939, en frĂ©quentant l’atelier du portraitiste de cinĂ©ma Sam LĂ©vin.
Il s’exila en Suisse pendant la Seconde Guerre mondiale, puis, Ă  partir de 1948, fut successivement rĂ©dacteur en chef technique du journal LibĂ©ration, collaborateur de France Dimanche et Point de Vue. Avec Édouard Boubat et Jean-Louis Swiners, il fit partie du trio de tĂŞte des reporters pour le magazine RĂ©alitĂ©s Ă  partir de 1950. Durant les annĂ©es 1950, il est Ă©galement un prolifique photographe de mode, photographiant les mannequins Ă  Paris en extĂ©rieur.

InvitĂ© par Michel Tournier, Charbonnier participa aux premières Rencontres d’Arles en 1970 en tant qu’invitĂ© d’honneur avec notamment l’exposition “Denis Brihat, Jean-Philippe Charbonnier, Jean-Pierre Sudre” prĂ©sentĂ©e par Michel Tournier.

Il décida de quitter le magazine Réalités en 1974 pour porter son attention sur son voisinage parisien de la cathédrale Notre-Dame de Paris et réalisa des reportages fouillés sur son environnement.

Comparable à Walker Evans, Charbonnier, par ses reportages dans le monde entier et en particulier par ses sujets saisis dans son environnement proche en France, est un témoin de la deuxième moitié du XXe siècle.

Charbonnier est mort Ă  Grasse le 28 mai 2004.”
(extraits de biographie Wikepedia)

L’exposition, constituĂ©e d’une partie du fonds offert au MusĂ©e d’Art moderne de la Ville de Paris par l’artiste en 1983 suite Ă  sa rĂ©trospective, se focalise sur son travail rĂ©alisĂ© sur Paris. Le parcours chronologique rĂ©vèle la singularitĂ© d’une Ĺ“uvre marquĂ©e par un regard social et touchant sur la transformation de la sociĂ©tĂ© dès l’après-guerre.

Au hasard de ses reportages, Charbonnier photographie des tranches de vie, devenues des documents d’histoire. « On fait toujours des photos qui seront historiques un jour ou l’autre » rĂ©pĂ©tait Charbonnier. Ses lĂ©gendes, indissociables des photos, rĂ©vèlent un humour oĂą sommeille parfois une douce ironie. Elles constituent « avant tout une conversation, un monologue, un Ă  propos de, plutĂ´t qu’une espèce de littĂ©rature plus ou moins journalistique » disait-il.

Cette exposition est conçue par le MusĂ©e d’art moderne de la Ville de Paris.

OU et QUAND?
Crédit Municipal de Paris
55 rue des Francs-Bourgeois
75004 Paris
01 44 61 64 00
www.creditmunicipal.fr

Ouvert du lundi au vendredi de 9h Ă  18h, jusqu’Ă  19h le jeudi. Samedi de 9h Ă  17h.

Plein tarif : 3€

Today’s pictures : Brouillard sur Paris

VoilĂ , les portes ouvertes de l’atelier sont maintenant terminĂ©es et je remercie et salue tous ceux qui ont poussĂ© ma porte. Ce furent de bonnes et belles journĂ©es, Ă©maillĂ©es de jolies rencontres.

Pour me rĂ©compenser, en voyant le brouillard envahir mon minuscule jardin ce matin, je me suis prĂ©cipitĂ© pour ce que j’aime le plus, une bonne balade photographique dans Paris. Quelle aubaine que cet air vif et cette bonne odeur d’automne. Et la brume qui estompait les contours des lointains m’a enchantĂ©.

Deux petites photos pour vous faire partager mon plaisir.

Le pont de Sully

La pointe de l'ĂŽle Saint Louis et Notre Dame de Paris

Gérard LAURENT : Portes Ouvertes Galerie la Panse de l’Ours du vendredi 14 au dimanche 16 novembre 2014

Portes ouvertes 2014 La Panse de l Ours

Comme chaque année, je présenterai quelques photos de saison pour les portes ouvertes des Ateliers d’Artistes d’Anvers aux Abbesses.

J’aurais pu intituler cette exposition Coule la Seine… mais un titre est une chose dĂ©licate et subtile qui demande beaucoup de rĂ©flexion et qui finit invariablement par la remise en question de l’importance du titre lui-mĂŞme… Les indĂ©cis me comprendront.

Pour l’occasion, mon atelier « La Panse de l’Ours » ouvrira toute grande sa porte unique, et vous pourrez donc y vous y prĂ©cipiter sans risquer de trouver porte close…

La Panse de l’Ours
8 rue la Vieuville Paris 18
MĂ©tro Abbesses

Vernissage le vendredi 14 novembre de 18h 21h
Exposition les samedi 15 et dimanche 16 novembre de 11 Ă  20h

A bientĂ´t

GĂ©rard LAURENT

Téléchargez ici l’affiche et le plan des Portes ouvertes d’Anvers aux Abbesses avec toutes les adresses des ateliers

Le site de l’association Anvers aux Abbesses

Today’s picture

image

Un peu de lecture peut-ĂŞtre ? (Quai d’Anjou)

WINOGRAND dans le métro

Winogrand Ă  la station Gare de Lyon (ligne 1)

Pas le temps d’aller au jeu de Paume voir l’expo formidable des photographies de garry Winogrand?
Vous êtes un adepte ou une victime du métro boulot dodo?

Dans ce cas, justement, le métro peut vous sauver la mise.
En effet, la Ratp profite de cet événement pour accrocher, dans 16 stations et gares de son réseau, un véritable complément au parcours proposé par le Jeu de Paume, en présentant des photographies, dont certaines exclusives, de ce photographe de rue américain.

Du 14 au 27 octobre 2014 : Avec des 4×3 mètres sur les quais, et des 2×1,50 mètres dans les couloirs des stations, aux stations CitĂ© (ligne 4), Concorde (couloir de correspondance entre les lignes 1 et 8), Gare Montparnasse (ligne 13), Gare Saint-Lazare (ligne 12), Gare de Lyon (ligne 1), Gare de l’Est(ligne 5), Gare du Nord (ligne 4), Gare d’Austerlitz (ligne 5), Saint-Augustin (ligne 9). (voir un exemple Ă  la gare de Lyon)

Du 14 octobre 2014 au 8 février 2015 : aux stations Bir Hakeim (sous le viaduc-L.6), Hôtel de Ville (L.1), La Chapelle (couloir de correspondance RER B-L.2), Jaurès (sous le viaduc-L.2), Saint-Denis Porte de Paris (L.13), Saint-Michel (L.4), et à la gare Luxembourg (RER B).

A noter que ces espaces sont dorĂ©navant toujours dĂ©diĂ©s Ă  la photographie, et que les formats bĂ©nĂ©ficient d’une scĂ©nographie spĂ©cifique et de plus grande envergure (impression sur bâches grands formats, accrochage en hauteur…). voir l’exemple Ă  la station Bir Hakeim.

Sympa non?

 

Winogrand Ă  la station Bir Hakeim

 

Evènement : Garry WINOGRAND au Jeu de Paume jusqu’au 8 février 2015

Garry Winogrand au Jeu de Paume - 24 oct - 8 janvier 2015

 

Ce sont trente années de photographies de Garry Winogrand qui nous sont proposées par le jeu de Paume jusqu'au 8 février 2015.

Célèbre photographe américain, Winogrand partageait avec les scientifiques cette conviction que l'oeil de l'observateur change le phénomène observé. "Le fait de photographier une chose change cette chose [...]. Je photographie pour découvrir à quoi ressemble une chose quand elle est photographiée".

On comprendra donc que cette chronique de la vie américaine entre les années 1950 et 1980 ne prétend rien, et certainement pas montrer une réalité, mais simplement les choses de la vie américaine une fois photographiées. Cette forme apparente de modestie met toutefois l'accent -involontairement?- sur le rôle du laborantin, mais nous ne sommes guère gênés pour reconnaître à Garry Winogrand le talent, mieux cette forme obscure de génie qui fait qu'une photo ne ressemble pas à une autre et surtout qu'une rétrospective comme celle montrée ici nous enchante par son unité, son mouvement, et par le regard sur l'Amérique qu'elle donne à voir, réalité à qui on ne reprochera pas d'avoir été transformée par l'objectif du photographe.

La disposition des photos est agréable, aérée et c'est judicieux vu leur taille raisonnable. La surface consacrée à l'exposition est généreuse, comme toujours au Jeu de Paume et les photos sont regroupées par thèmes, avec discrétion, suffisamment espacées pour permettre de les découvrir tranquillement sans être bousculé par ceux qui finissent de regarder la précédente et vous pressent pour prendre votre place dans un accrochage trop resserré.

Exposition garry Winogrand au Jeu de Paume

 

C'est au Jeu de Paume Place de la Concorde, Jardin des Tuileries du 14 octobre 2014 au 8 février 2015

Plus sur le site du Jeu de Paume

GW01

Garry Winogrand  Los Angeles, 1980-1983
The Garry Winogrand Archive, Center for Creative Photography, Université d’Arizona
© The Estate of Garry Winogrand, courtesy Fraenkel Gallery, San Francisco

GW02

Garry Winogrand New York, vers 1962
The Garry Winogrand Archive, Center for Creative
Photography, Université d’Arizona
© The Estate of Garry Winogrand,

GW06

Garry Winogrand New York, 1969
Collection Jeffrey Fraenkel et Alan Mark
© The Estate of Garry Winogrand, courtesy Fraenkel Gallery, San Francisco
Photo: Don Ross

GW10

Garry Winogrand New York, vers 1962
The Garry Winogrand Archive, Center for Creative Photography, Université d’Arizona
© The Estate of Garry Winogrand, courtesy Fraenkel Gallery, San Francisco

GW14

Garry Winogrand New York World’s Fair [Exposition universelle de New York] 1964
San Francisco Museum of Modern Art - Don de Dr. L. F. Peede, Jr.
© The Estate of Garry Winogrand, courtesy Fraenkel Gallery, San Francisco

Today’s picture : La galerie

La galerie

J’ai failli intituler cette photo “La galerie avant l’accrochage”, mais en fait l’exposition Ă©tait en cours.

Photo : Tom Arndt – les Douches La galerie –>31 oct 2014

Tom Arndt - Les Douches La Galerie - 13/09 ay 31/10/2014

 

J’adore cette galerie. NichĂ©e dans une petite rue du 10ème , toute parĂ©e des briques des anciens Ă©tablissements de bains douches, il faut sonner pour entrer et ĂŞtre accueilli.

L’endroit est studieux et occupĂ© par des collaborateurs occupĂ©s Ă  des tâches mystĂ©rieuses, mais on sent pouvoir trouver auprès de chacun l’attention et l’information nĂ©cessaires.

J’avoue que je ne connaissais pas Tom Arndt, et que je ne sais toujours pas comment on prononce ce nom lĂ . Les photos, de taille raisonnable ce qui nous change de la tendance actuelle, ne semblent guère spectaculaires, bien sagement alignĂ©es dans leur cadre.

On s’approche et très vite on se retrouve Ă  examiner chaque photo, Ă  noter ici un dĂ©tail, une mimique, une expression, un paysage urbain, bref on dĂ©couvre un univers simple et quotidien et pourtant passionnant.

Beau noir et blanc, cadrages impeccables, les photos de Tom Arndt ne prĂ©tendent pas au sensationnel mais elles nous racontent la vie de ce coin des Etats Unis, le Minnesota, qu’on dĂ©couvre Ă  la fois banal et singulier et dont les protagonistes sont tous ces fameux “gars ou filles du coin de la rue” universels. Le photographe ne cherche pas Ă  ĂŞtre mĂ©chant ni original. Il photographie son univers, l’endroit oĂą il vit, avec attention, recherche, tranquillement et le rĂ©sultat est vraiment intĂ©ressant et attachant. Quant Ă  la photo proprement dite, elle est est un modèle d’Ă©quilibre.

 

C’est aux Douches La galerie jusqu’au 31 octobre 2014

Les Douches la Galerie
5 rue LegouvĂ© – 75010 Paris
Tel : 01 78 94 03 00

Today’s picture: Quai d’Anjou

image

Quai d’Anjou et Pont de Sully

Retour d’expo – “Woof ! une exposition qui a du chien” à la galerie Sakura-Bercy-Village jusqu’au 4 novembre 2014

Woof - Exposition photo galerie Sakura/Bercy jusqu'au  4 novembre 2014

 

50 COUR SAINT-ÉMILION / 75012 PARIS
MÉTRO LIGNE 14 / COUR SAINT-ÉMILION
01 71 93 26 90 / CONTACT@GALERIE-SAKURA.COM
WWW.GALERIE-SAKURA.COM

 

C’Ă©tait un vernissage très agitĂ©, joyeux et plein d’aboiements que celui de l’exposition “Woof Une exposition qui a du chien” Ă  la galerie Sakura de Bercy Village  et les chiens petits et gros Ă©taient les bienvenus tout comme leur maĂ®tre (on attend le mĂŞme vernissage avec des photos de nu (e)s).

Et il faut avouer que les chiens, en plus d’ĂŞtre nos meilleurs amis, sont des sujets formidables pour le photographe, tant ils nous ressemblent Ă  moins que ce ne soit l’inverse, il y a tant de temps qu’ils nous sortent chaque jour en promenade en nous faisant croire que c’est nous qui tenons la laisse. Vous l’avez compris,  j’ai beaucoup aimĂ©.

Les artistes exposés :
Pablo Axpe – Grace Chon – Toby Dixon – Sarah Ernhart – Sophie Gamand – Ivan Jurado – Rebecca Leimbach – Christoph Martin-Schmid – Rafal Michalek – Rinze Van Brug – Vasan Gandee – Jeremy Veach – Elke Vogelsan

 

Retrouvez-les sur le site de la galerie Sakura ici.

 

Pour ma part, j’ai choisi de vous montrer quelques images d’ambiance prises lors du vernissage. Un moment très gai oĂą tout le monde prenait un vrai plaisir Ă  regarder les photos et les autres invitĂ©s, chiens et maĂ®tres.

 

Woof Galerie Sakura/Bercy  Woof Galerie Sakura/Bercy  Woof Galerie Sakura/Bercy

 

Woof Galerie Sakura/Bercy  Woof Galerie Sakura/Bercy  Woof Galerie Sakura/Bercy

Today’s picture – le Pont Marie

Le Pont Marie

Le Pont Marie depuis le quai d’Anjou dans l’Ă®le Saint Louis

Il faut aider le festival photo La Gacilly

Il faut sauver le festival photo La Galicy

C’est un beau festival photo et il appelle Ă  l’aide. 5 000 euros sont nĂ©cessaires pour assurer sa survie et on peut participer sur la plate forme de crowfunding Kisskissbankbank. Alors un petit effort?

Entièrement gratuit, le Festival accueille aujourd’hui plus de 300.000 visiteurs Ă  chaque Ă©dition, gourmands de dĂ©couvrir les expositions de grands photographes internationaux. Cette annĂ©e, les États-Unis sont Ă  l’honneur avec d’immenses photographes tels que Steve McCurry, John G. Morris, Russel James, Ansel Adams, Michael Nichols, Pete McBride, Brent Stirton, mais aussi Nick Brandt, Edouard Boubat, Robert Capa et bien d’autres…

Lisez la suite et apportez votre soutien ici : http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/festival-photo-la-gacilly

 

 

Recevez par mail les mises à jour du site



ACTUALITES PHOTO

  • . Inoubliable Marylin Galerie de l’Instant jusqu’au 25 fĂ©vrier 2015
  • . Tous au Museum of Contemporary Art de Jacksonville
  • . “Michael Kenna, Paris” au MusĂ©e Carnavalet jusqu’au 1er fĂ©vrier 2015
  • . Jean-Philippe Charbonnier : l’Oeil de Paris – au CrĂ©dit Municipal de Paris jusqu’au 14 fĂ©vrier 2015
  • . Today’s pictures : Brouillard sur Paris
  • . GĂ©rard LAURENT : Portes Ouvertes Galerie la Panse de l’Ours du vendredi 14 au dimanche 16 novembre 2014
  • . Today’s picture
  • . WINOGRAND dans le mĂ©tro
  • . Evènement : Garry WINOGRAND au Jeu de Paume jusqu’au 8 fĂ©vrier 2015
  • . Today’s picture : La galerie
  • . Photo : Tom Arndt – les Douches La galerie –>31 oct 2014
  • . Today’s picture: Quai d’Anjou
  • . Retour d’expo – “Woof ! une exposition qui a du chien” Ă  la galerie Sakura-Bercy-Village jusqu’au 4 novembre 2014
  • . Today’s picture – le Pont Marie
  • . Il faut aider le festival photo La Gacilly
  • PHOTOTHEQUE : LES PHOTOS

    nouveautés
    arrondissements
    quartiers
    monuments
    portraits
    toits
    boutiques et vitrines

    Toutes les photos

    ParisCool en anglais

    CHERCHER : 

    ? Chercher une photo ?