1er arrondissement – Le Christ Inn’s rue Montmartre

010045 - le Christ Inn's rue Montmartre

 

Ce restaurant fièrement installé au 15 de la rue Montmartre portait le doux nom du Cochon à l’Oreille, ce qui nous rappelle qu’au temps des Halles et du ventre de Paris, les bouchers du pavillon tout proche venaient au petit matin y boire un verre et souvent s’y restaurer. Récemment transformé, on a mis son magnifique comptoir en étain au fond pour dégager un peu de place, et renommé l’endroit Christ Inn’s en hommage à celle qui depuis tant d’années oeuvre à inscrire des pages d’histoires à ce lieu et à ce quartier. Il a heureusement conservé ses mosaïques murales qui évoquent l’arrivée du train rue Baltard ou le déballage des vendeuses de fruits et de légumes devant l’église saint Eustache. Et, avec un peu de chance, vous pourrez y lever votre verre avec André Camboulas, alias Clown BonBon, grand inspirateur des lieux et d’autres bistrots légendaires.

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestPrint this page

Vingtième arrondissement – Le Criterium sauvage des Cascades

200022 - Le criterium sauvage des Cascades

 

Organisé par la Commune de Belleville-Ménilmontant, ce criterium a lieu tous les ans avec comme base un petit café restaurant comme on les aime, La Fontaine d’Henri IV, rue des Cascades, à quelques mètres du fameux regard d’eau Saint Martin qui protège une captation d’eau potable qui dégringole jusqu’aux Arts et Métiers, à l’emplacement de l’ancienne abbaye de Saint Martin des Champs. Les règles de ce criterium? Il n’y en a pas ou presque. Tout ce qui roule, vélo, planche à roulettes, chaise de dactylo, tout cela va très bien, il suffit juste de parcourir dix fois le trajet pour connaître la gloire. Tous les arrêts sont autotisés, en particulier ceux pour se désaltérer à quelque comptoir accueillant. C’est vous dire si on ne s’ennuie pas et si les concurrents et les spectateurs s’en donnent à coeur joie.

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestPrint this page

Premier arrondissement – Le Pharamond

010046 - Le Pharamond

 

Quel drôle de nom que ce Pharamond. On l’attribua au premier roi des Francs dont on voulait à tout prix faire le premier Mérovégien. Visiblement, rien n’est moins certain. Peu importe, le nom eut son heure de gloire depuis le moyen âge. Quant au restaurant le Pharamond, niché rue de la Grande Truanderie, il a été fondé en 1832, est classé à l’inventaire des monuments historiques et peut se targuer d’avoir accueili Clemenceau, Fitzgerald, Hemingway, F. Mitterrand, Lino Ventura, Coluche… Nous on aime bien le décor très bistrot de luxe, sa terrasse et ses quatre salons privés, tant prisés par nos grands bourgeois du dix-neuvième siècle et au-delà pour y organiser quelques parties fines, comme on dit.

© gérard L pour ParisCool, les photos de Paris

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestPrint this page

LouiseBrooks theme byThemocracy