Pub   Locations Paris

9ème arrondissement – Le musée Grévin est sous les bâches

Bookmark and Share

090011 - Le musée Grévin sous les bâches

Régulièrement, les immeubles parisiens se font “refaire la façade”. Ces travaux cachent depuis quelques temps leurs échafaudages derrière d’immenses bâches, devenues instantanément d’immenses espaces d’affichage publicitaire au grand émoi des adversaires de “la pub à tout va”. Retrouver un monument derrière une invitation à manger des burgers peut en effet irriter le parisien le plus tolérant.

Une sorte de compromis semble s’être instauré avec le choix plus attentif des publicités et souvent l’apposition d’un encart qui explique que cela aide à financer les travaux.

La façade de l’immeuble qui ouvre sur le passage Jouffroy abrite le musée Grévin et avait besoin d’une sérieuse remise en état. Ici, c’est le musée lui-même qui assure sa promotion avec cette somptueuse photo (© Yann Deret), un brin mystérieuse, où le nom du musée n’apparaît que dans un cartouche assez discret, au dessus du visage énigmatique d’une jeune femme observant une scène de la salle des colonnes. Une évocation du nouvel espace Mode du musée «Grévin Fashion» , une réussite assurément pour ce temple du mystère et de l’illusion.

Le Musée Grévin : http://www.grevin-paris.com – 10 bd Montmartre Paris 9ème

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

15ème arrondissement : Bir Hakeim, les 4 mondes

Bookmark and Share

150007 - Paris - Bir-Hakeim : les 4 mondes

Comme son pendant le pont de Bercy, le pont de Bir-Hakeim comporte en sa partie haute, au dessus de la voie réservée aux voitures et aux piétons, un viaduc qui laisse passer le métro de la ligne 6. Sous son arche méridionale se rejoignent les ports de Suffren et de Grenelle où s’amarrent péniches habitées et bateaux de plaisance fluviale tandis que sur le quai les promeneurs déambulent au bord de l’eau. Ces quatre mondes se côtoient mais ne se mélangent guère. Les usagers du métro, tout à leur univers quotidien, jettent à peine un oeil au dehors; ceux qui empruntent le pont, quand ils n’admirent pas ses colonnades métalliques et ses réverbères suspendus, ne prêtent guère attention aux rames qui circulent au-dessus de leurs têtes et s’intéressent plutôt à la Tour Eiffel qui découpe le paysage; les mariniers et plaisanciers, s’ils goutent la tranquillité de leur mouillage, essaient de se soustraire aux yeux des promeneurs qui musardent sur le quai et ces derniers, s’ils admirent la silhouette élégante des embarcations savent bien que ce monde là n’est pas le leur. Rien de plus étanche que ces quatre mondes séparés seulement de quelques mètres.

Voir aussi “Les forgerons riveurs du pont de Bir-Hakeim

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

12ème arrondissement – Le bayou du bois de Vincennes

Bookmark and Share

120034 - Le bayou du bois de Vincennes

Il y a des petits matins de brouillard où le lac des Minimes ressemble à un bayou improbable. J’adore ce lac et ses îles interdites au public où nichent quantité d’oiseaux. Il a su garder un côté sauvage. Parfois, un arbre tombe. On le laisse là tant qu’il ne menace pas la sécurité. Il fera un perchoir idéal pour les hérons cendrés qui ont ici leurs habitudes.

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

13ème arrondissement – La Bnf sous la neige

Bookmark and Share

130011 - La BnF sous la neige

Mars 2013.
La neige est tombée en abondance sur Paris et les courageux qui tentent de rejoindre la grande bibliothèque s’aventurent prudemment sur les marches des escaliers.
N’empêche, ce sera jour de fête et de bagarres de boules de neige pour les enfants.

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

5ème arrondissement – Le peintre du Pont Neuf

Bookmark and Share

 Le peintre du Pont Neuf

L’hiver est bien là et si les dernières feuilles encore accrochées aux arbres ont gardé leurs jolies couleurs d’automne, on sent bien que leur combat est maintenant désespéré; les promeneurs se font rares et les quelques courageux qui empruntent les quais ne flânent plus mais pressent le pas, poursuivis par un méchant petit vent glacé.
C’est peut-être cette ambiance désolée et mélancolique qui a séduit ce peintre. Il a posé ce matin son chevalet sous une arche du pont Neuf, autant sans doute pour se protéger du petit grésil qui balaie la Seine, que pour les angles des quais si particuliers à cet endroit.

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

4ème arrondissement – Crépuscule quai de Corse sur le pont Notre Dame

Bookmark and Share

Crépuscule quai de Corse sur le Pont Notre Dame

Le quai de Corse est très à pic et on ne se promène pas au bord de l’eau sur cette rive nord de l’île de la Cité qui se dresse, un peu comme un rempart, pour protéger ce qui fut longtemps le coeur du royaume de France. Cette hostilité revêche s’apaise le soir, quand le Pont Notre Dame illumine ses jupes de métal et allume ses réverbères. Alors le ciel vire lentement du bleu sombre au noir et les ponts alignent leurs arches pour un court instant de recueillement.

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

5ème arrondissement – Jazz band et pas de danse à Mouffetard

Bookmark and Share

Jazz Band et pas de danse à Mouffetard

Quatre musiciens au coin d’une rue, des passants qui s’attroupent et marquent la cadence, un couple qui s’élance… La magie d’un petit coin de Paris qui revit : c’est le matin rue Mouffetard. Avez-vous vu cette robe qui se gonfle comme celle des derviches tourneurs?

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

1er arrondissement – L’Île de la Cité et le Pont neuf

Bookmark and Share

L'ïle de la Cité et le Pont Neuf

C’est une vue très célèbre et les plus grands photographes ont célébré cet équilibre magnifique entre l’eau, le ciel et la ville, prise depuis le Pont des Arts. On y venait pour un instant de paix et de recueillement avant que cette mode détestable du cadenas d’amour n’enflamme les esprits et les lieux. Laissons donc ces cadenas et leur frénésie et laissons nous prendre sans remords par la magie sereine de cette perspective.

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

5ème arrondissement – La rue du Chat qui Pêche

Bookmark and Share

La rue du Chat qui pêche

 

Cette petite rue qui relie le quai Saint Michel à la rue de la Huchette, est dite la plus étroite de Paris, bien que le sentier des marisiers dans le douzième arrondissement lui dispute ce titre de gloire avec ses 90 centimètres. Mais ce dernier n’est qu’un sentier et pas une rue, alors l’honneur est sauf, n’est-ce pas? Etroite donc, avec ses 1,80 m, un décret du 29 nivôse an VIII a fixé sa largeur minimale à 7 mètres. Seul l’immeuble qui borde le coin nord du quai saint Michel respecte aujourd’hui ce règlement. Pour les autres, on attendra leur démolition et, avouons-le, nous ne sommes pas très pressés. Quant au nom du chat qui pêche, il vient de l’enseigne d’un  commerce installé dans la rue et aujourd’hui disparu. La photo de Marville de 1868 montre un bout de mur avec un dessin de chat, peut-être celui-là. On y voit aussi les vestiges de la barrière qui fermait la rue.

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

6ème arrondissement – Sous les mascarons du Pont Neuf

Bookmark and Share

Sous les mascarons du Pont neuf

371 mascarons vous accueillent quand vous passez sous le Pont Neuf. La dernière restauration de 2005 aura eu raison de presque tous les mascarons originaux qui auront été successivement déposés et mis à l’abri des attaques du “grand air” au musée Carnavalet ou au Musée de Cluny. N’empêche, ils ont fière allure avec leurs regards en coin et leur trogne dont pas une n’est semblable.

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

LouiseBrooks theme byThemocracy