Pub   Locations Paris

5ème arrondissement – La rue du Chat qui Pêche

Bookmark and Share

La rue du Chat qui pêche

 

Cette petite rue qui relie le quai Saint Michel à la rue de la Huchette, est dite la plus étroite de Paris, bien que le sentier des marisiers dans le douzième arrondissement lui dispute ce titre de gloire avec ses 90 centimètres. Mais ce dernier n’est qu’un sentier et pas une rue, alors l’honneur est sauf, n’est-ce pas? Etroite donc, avec ses 1,80 m, un décret du 29 nivôse an VIII a fixé sa largeur minimale à 7 mètres. Seul l’immeuble qui borde le coin nord du quai saint Michel respecte aujourd’hui ce règlement. Pour les autres, on attendra leur démolition et, avouons-le, nous ne sommes pas très pressés. Quant au nom du chat qui pêche, il vient de l’enseigne d’un  commerce installé dans la rue et aujourd’hui disparu. La photo de Marville de 1868 montre un bout de mur avec un dessin de chat, peut-être celui-là. On y voit aussi les vestiges de la barrière qui fermait la rue.

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

6ème arrondissement – Sous les mascarons du Pont Neuf

Bookmark and Share

Sous les mascarons du Pont neuf

371 mascarons vous accueillent quand vous passez sous le Pont Neuf. La dernière restauration de 2005 aura eu raison de presque tous les mascarons originaux qui auront été successivement déposés et mis à l’abri des attaques du “grand air” au musée Carnavalet ou au Musée de Cluny. N’empêche, ils ont fière allure avec leurs regards en coin et leur trogne dont pas une n’est semblable.

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

13ème arrondissement – Le Batofar du quai François Mauriac

Bookmark and Share

130010_le_batofar_du_quai_francois_mauriac

On n’en voit plus beaucoup comme celui-là. Construit en Angleterre en 1955, en service sur les côtes irlandaises jusqu’en 1975, date à laquelle il a été réformé, ce célèbre bateau-feu a pris ses quartiers sur le port de la Gare en 1999. Il n’éclaire plus les côtes mais les soirées parisiennes. La belle saison étant maintenant là, un petit verre, un concert ou un instant de paix vous y attendent certainement.

Le Batofar

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

12ème arrondissement – L’orgue de barbarie de Terres d’Aligre

Bookmark and Share

C’est une rue tranquille que la rue de Prague, mais ce soir là, devant la librairie-galerie Terres d’Aligre, un musicien des rues s’était installé avec son orgue de barbarie… Ancien du quartier, René Bourdet l’est sans conteste, lui qui habita l’îlôt Chalon derrière la gare de Lyon. Et sa présence n’étonna guère son fils qui signait , avec le photographe Francis Campiglia, leur livre de photos et d’histoire de ce quartier populaire d’immigration. Une histoire de famille et d’amitié, en quelque sorte.

L’Ilôt Chalon, à la galerie Terres d’Aligre jusqu’au 16 avril 2014. Détails ici

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

3ème arrondissement – Le marchand de chapeaux de la place des Vosges

Bookmark and Share

Nichée sur une emprise dans un coin de la place des Vosges, sous les arcades, la minuscule boutique du marchand de chapeaux de la place des Vosges est connue dans le monde entier. Après avoir pris un café ou un chocolat dans un des cafés des arcades, et déambulé entre les galeries d’art, quoi de plus amusant que d’aller essayer un petit chapeau avant de remonter la rue des Francs Bourgeois vers Beaubourg? Alors que la chapellerie Simon de la rue Sainte Croix de la Bretonnerie vient de fermer ses portes, souhaitons à celle-ci une longue vie.

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

18ème arrondissement – Le garde champêtre de Montmartre

Bookmark and Share

180066-le-garde-champetre-de-montmartre

Indépendante depuis 1920 par déclaration unilatérale, la République de Montmartre perpétue des traditions qui réjouissent les parisiens dont la très célèbre fête des Vendanges. Mais cette République s’honore aussi, comme il se doit, d’un président et d’un conseil des ministres au grand complet dont, et ce n’est pas anodin, fait partie un ministre très particulier, le garde champêtre. A ma connaissance c’est le seul gouvernement républicain qui a élevé cette fonction au rang ministériel. Comble de bonheur, c’est un ami, Bernard Beaufrère, poète, chanteur et tourneur de manivelle, qui en endosse l’habit depuis 2012. Salut Bernard, tu as vraiment fière allure dans ton beau costume.

. La république de Montmartre

. Bernard Beaufrère

© gérard Lavalette pour ParisCool, les photos de Paris

Quatrième arrondissement – La rue du Prévôt

Bookmark and Share

040051 - La rue du Prévôt

Anciennement rue Perciée, puis rue Percée, comme en témoigne la pierre gravée sur le mur de gauche, cette rue du sud du Marais prit le nom de rue du Prévôt en 1877, du nom d’un hôtel particulier qu’elle bordait. N’importe, avec ses maisons de pierre, son étroitesse qui la réserve aux piétons, ses pavés luisants dès la nuit tombée, elle nous évoque irrésistiblement un Paris révolu, mais dont le charme nous émeut d’autant plus.

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

12ème arrondissement – Un viandox Porte de Vincennes

Bookmark and Share

120032 Un Viandox Porte de Vincennes

De temps en temps, la RATP rénove ses stations. Comme beaucoup avaient été enchassées dans un habillage de pvc, et que cette mode est passée de mode, justement, on enlève ces parements et, oh merveille, on découvre dessous le carrelage blanc qu’on aime tant et d’anciennes publicités qu’on n’avait pas pris le soin d’enlever, comme si il avait fallu parer au plus pressé, et qui se retrouvent soudain offertes à la curiosité des voyageurs avant le nettoyage général. Instants magiques et éphémères. Ainsi à la station Porte de Vincennes ou on nous invite à déguster un viandox, boisson qui réveilleront chez certains d’étranges et délicieux souvenirs d’hivers, de galoches et de grosses écharpes.

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

3ème arrondissement – La patte d’oie de l’escalier

Bookmark and Share

La patte d'oie de l'escalier

En grimpant les escaliers des immeubles du marais, on se trouve parfois devant des petites merveilles comme cette patte d’oie à mi-étage qui dessert dans une même volée deux ailes d’un ensemble de bâtiments réunis par le hasard de constructions successives et de transactions immobilières qu’on imagine à peine. Mais quel plaisir que de grimper ces marches là et de sentir sous ses semelles l’usure de tant et tant de montées essoufflées.

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

18ème arrondissement – L’heure du casse-croûte au Nazir

Bookmark and Share

L'heure du casse-croûte au Nazir

Comme dans tous les bistrots de Paris, 11 heures sonnent l’heure du casse-croûte pour Christian avant le coup de feu du déjeuner. Et le Nazir ne déroge pas à la règle. Heureusement, la grande horloge qui trône au fond de la salle est là pour lui rappeler que le service n’attendra pas.

Le Nazir, 56 rue des Abbesses, une fameuse adresse.

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

LouiseBrooks theme byThemocracy