add_theme_support( 'post-thumbnails' ); 11ème arrondissement – ParisCool

11ème arrondissement – Le Bistrot les Sans-Culotte de la rue de Lappe

Connue avant guerre pour ses très nombreux bals populaires, dont le Balajo reste un des plus célèbres et continue d’ailleurs à animer les soirées du quartier, la rue de Lappe, aux portes du faubourg Saint Antoine, était le lieu de détente des nombreux ouvriers du quartier et le lieu d’encanaillement des bourgeois, un peu comme Montmartre au début du siècle. Ruelles, bars, bals, mauvais garçons et prostituées faisaient l’attrait de ce coin de paris, réputé pour être le foyer de toutes les révolutions et autres mouvements populaires et revendicatifs. Aujoud’hui, les bars a tapas ont remplacé les petits cafés et les antiquaires pris la place des épiciers et autres Bof. Il reste encore quelques bistrots pour les nostalgiques, comme « Les Sans-Culottes » au 27, et une vie de quartier qui demeure étonnament chaleureuse. On se souvient du film de Cédric Klapisch, « Chacun Cherche son Chat » et de sa galerie de personnages attachants. Ils sont toujours là , un peu effrayés par l’évolution très rapide de leur quartier, mais fermement décidés à ne pas laisser les bourgeois leur voler leur vie de quartier. Ce n’est pas gagné. (2004)

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

11ème arrondissement – Ok Corral rue de la Roquette (2007)

11ème arrondissement - Ok Corral rue de la Roquette (@Gérard Laurent - 2007)

La démarche chaloupée, la main prête à saisir son arme, le regard fixe, notre gaillard attendait avec une patience résignée que son adversaire fasse le premier geste. Pour se donner du courage, il avait apporté de quoi se rafraîchir et il fit bien car le face à face dura de très longues minutes, portant la tension à son comble. Finalement, l’autre disparut comme il était venu sans doute, et notre homme, soulagé, s’assit au bord du trottoir. Chacun dans la rue reprit ses activités comme si rien ne s’était passé. Jusqu’à la prochaine alerte.

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

11ème arrondissement – Boire son café au comptoir du Pure Café

11ème arrondissement - Boire son café au comptoir du Pure Café

Pour rien au monde, Charles ne manquerait son café du matin au comptoir du Pure Café. Fidèle du quartier, il aime cette parenthèse chaleureuse où il retrouve des habitués, comme lui, pour quelques échanges ponctués de sourires complices. Et quand le journal se libère, avec quel plaisir il feuillette les pages du quotidien mis à la disposition des clients. C’est cette chaleur paisible qu’il vient chercher ici et que chacun partage le temps d’une pause.

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

11ème arrondissement – Un monde de bulles et de street art

11ème arrondissement - Un monde de bulles et de street art

2012 aura vu l’émergence éclatante du street art, dans les rues de Paris comme ailleurs dans le monde, et dans les galeries qui ont depuis longtemps identifié ce mouvement comme l’émergence d’un art à part entière. Ressenti comme une dégradation à ses débuts, il est aujourd’hui communément admis et même encouragé par les municipalités, soucieuses de le maîtriser tout en essayant de l’inclure dans l’animation de la ville par quelques manifestations artistiques qui viendront égayer des façades en attente ou des quartiers un peu délaissés.
Alors laissez-moi vous souhaiter pour cette année 2013 un monde de bulles et de paix avec ce magnifique graf de Jimmy C, signature d’un artiste australien, Jim Cochran, déniché dans une petite impasse du onzième arrondissement. Pas mal, pour débuter l’année, non?

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

11ème arrondisement – Le joueur de pipeau du marché Richard Lenoir

110055 - le joueur de pipeau du marché Richard Lenoir

Le marché Richard Lenoir a changé de nom, il s’appelle maintenant le Marché de la Bastille. Peu importe, le large terre-plein qui l’accueille et recouvre le canal saint Martin en a vu d’autres, y compris la fameuse foire à la ferraille et au jambon qui en fit les beaux jours jusqu’en 1970. Aujourd’hui, joueurs de boules, marchands forains et même artistes pour un marché de la création le samedi, se partagent sagement ses emplacements entre la rue Saint Sabin et la place de la Bastille. Cela semble d’ailleurs mettre en joie notre joueur de pipeau dont la gaieté communicative attire pratiques et badauds avant le rituel du chapeau auquel chacun participe de bon coeur.

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

11ème arrondissement – Le café bleu de la rue jean-Pierre Timbaud

Paris est la ville des cafés. Mais les petits bistrots au zinc soigneusement poli devant lequel venaient s »amarrer, à la sortie de l »usine, les ouvriers pour quelques verres et des discussions « de comptoir », ces cafés là ne sont plus très nombreux. Il en reste encore quelques uns, « au coin » comme on dit. Le café bleu, malgré ses murs un peu décrépis, n’a-t-il pas fière allure?

© gérard LAURENT pour ParisCool, les photos de Paris