1er arrondissement – Vers le Pont du Carrousel

Les cours du Louvre et les quais de Seine communiquent au niveau de la place et pont du Carrousel par quelques arcades aménagées entre le Pavillon de Trémoille et le Pavillon de Lesdiguières. Quant à  cette aile du Palais, elle date d’Henri IV, beau parrainage pour le quai François Mitterrand. Moins fréquentéee que la cour Napoléon et sa fameuse Pyramide toute proche, interdite de trépied pour les photographes, ce coin garde tout son charme, en particulier en fin d’après-midi, quand les ombres s’allongent sur les pavages.

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

1er arrondissement – Le temps qui passe et les mots d’amour aussi sur le Pont des Arts

1er arrondissement - Le temps qui passe et les mots d'amour aussi sur le Pont des Arts

Les cadenas d’amour ont cédé la place à de grandes vitres et le pont des Arts a retrouvé sa dignité. On y vient de nouveau pour admirer la Seine et l’île de la Cité et non plus s’y admirer soi-même en train de jeter la clé d’un love-lock dans le fleuve, enlacé au cou d’un hypothétique amour éternel…

Mas quelques unes, y viennent parfois lire les prénoms gravés sur des cadenas rescapés, accrochés en grappes interdites. Avaient-elles jadis, elles aussi, gravé le nom de leur amour sur un arbre ou quelque monument? Et cet amour a-t-il duré éternellement, comme promis?

Qu’importe après tout, si la promesse était belle!

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

1er arrondissement – Crue de la Seine square du Vert Galant #1

1er arrondissement - Crue de la Seine square du Vert Galant #1

Les parisiens se souviendront de ce mois de janvier 2018. « On n’a jamais vu ça » disaient sans rire de nombreux observateurs « avisés », en oubliant au passage les dernières montées des eaux de 2016, 1982, 1955, sans remonter plus loin. Et les prévisionnistes, drôle de spécialité vous ne trouvez pas, nous menacent d’une augmentation sensible de la fréquence des crues dans les années qui viennent. De quoi décider les décideurs, drôle de nom aussi, à mettre en service un nouveau bassin-réservoir pour épauler ceux du Der, de l’Aube, d’Orient et de Pannecière qui amortissent les effets des fortes pluies sur les bassins en amont de Paris. Pas certain, tant la mémoire nous fait cruellement défaut dès que le péril est passé.

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

15ème arrondissement : Bir Hakeim, les 4 mondes

150007 - Paris - Bir-Hakeim : les 4 mondes

Comme son pendant le pont de Bercy, le pont de Bir-Hakeim comporte en sa partie haute, au dessus de la voie réservée aux voitures et aux piétons, un viaduc qui laisse passer le métro de la ligne 6. Sous son arche méridionale se rejoignent les ports de Suffren et de Grenelle où s’amarrent péniches habitées et bateaux de plaisance fluviale tandis que sur le quai les promeneurs déambulent au bord de l’eau. Ces quatre mondes se côtoient mais ne se mélangent guère. Les usagers du métro, tout à leur univers quotidien, jettent à peine un oeil au dehors; ceux qui empruntent le pont, quand ils n’admirent pas ses colonnades métalliques et ses réverbères suspendus, ne prêtent guère attention aux rames qui circulent au-dessus de leurs têtes et s’intéressent plutôt à la Tour Eiffel qui découpe le paysage; les mariniers et plaisanciers, s’ils goutent la tranquillité de leur mouillage, essaient de se soustraire aux yeux des promeneurs qui musardent sur le quai et ces derniers, s’ils admirent la silhouette élégante des embarcations savent bien que ce monde là n’est pas le leur. Rien de plus étanche que ces quatre mondes séparés seulement de quelques mètres.

Voir aussi « Les forgerons riveurs du pont de Bir-Hakeim »

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

13ème arrondissement – Le marchand de journaux du pont de Bercy

13ème arrondissement - Le marchand de journaux du pont de Bercy

Il a bien de la chance le kiosquier du Pont de bercy, à l’ombre l’été, à l’abri de la pluie l’hiver, il fait partie d’une vue typique du Paris comme on l’aime, avec son métro aérien et ses bords de seine. A deux pas, la Grande Bibliothèque feuillette ses grands immeubles autour de son extraordinaire jardin tropical, tandis que de l’autre côté du pont la pelouse du toit de Bercy ne semble pas avoir entendu parler de la sécheresse…

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

1er arrondissement – Un petit tour chez les bouquinistes du quai de la Mégisserie

1er arrondissement - Un petit tour chez les bouquinistes du quai de la Mégisserie

Ils sont déclarés au Patrimoine Mondial de l’Unesco et restent une attraction très prisée tant des parisiens que des touristes. Bien sûr, les bouquinistes vendent aujourd’hui beaucoup de fausses gravures tirées à 3 centimes en Chine, mais on y dégotte encore le petit livre relié ou celui dont il faudra couper les pages et qui font encore la joie des bibliophiles amoureux de la chose. Et puis la Seine est si belle et il fait si bon flâner sur ses quais…

Le site d’un bouquiniste

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

1er arrondissement – Le quartier des Prêtres Saint Germain l’Auxerrois

Le quartier des Prêtres Saint Germain l'Auxerrois depuis la terrasse de la samaritaine

Cette photo des toits de Paris et du quartier de Saint Germain l’Auxerrois sur fond de pont des Arts et de Tour Eiffel est pour ceux qui n’ont pas connu l’extraordinaire petit belvédère qui surplombe les toits de l’immeuble de la Samaritaine et n’ont donc pas eu l’occasion d’admirer le spectacle qui y était offert gratuitement aux habitués, aux touristes et autres photographes. Le magasin est fermé, le belvédère inaccessible, alors que l’accès à la terrasse du Bazar de l’hôtel de Ville vient d’être interdite, et qu’il faut maintenant payer pour accéder aux galeries extérieures du musée Beaubourg… Je ne parle même pas du hold-up sur le paysage opéré par la Tour Montparnasse, qui en défigure l’aspect gratuitement et fait payer chèrement la contemplation de Paris du seul endroit d’où on ne la voit pas. Quand j’étais gamin, j’avais l’habitude de grimper tout en haut de la colonne de juillet, place de la Bastille. C’était libre et gratuit, à peine surveillé par un gardien débonnaire. Vous imaginez ça?

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris