13ème arrondissement – L’aquarium et le chien de la rue Pirandello

13ème arrondissement - L'aquarium et le chien de la rue Pirandello (2003)

Chaque année, un artiste de rue jalonne le parcours entre les ateliers des artistes des Lézarts de la Bièvre, pour leurs portes ouvertes. En 2003, Nemo entreprit donc de mettre un peu de poésie sur les murs du quartier. Rue Pirandello, il récupéra judicieusement le motif en relief d’une façade délabrée pour en faire un poteau-aquarium avec quelques poissons plus vivants que nature. J’admirais la scène quand un chien en promenade s’arrêta et en renifla longuement le pied, comme il convient de le faire quand on est un chien honnête et qu’on croise un poteau… La photo s »imposait.

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

13ème arrondissement – Le Batofar du quai François Mauriac

Le Batofar du quai François Mauriac

On n’en voit plus beaucoup comme celui-là. Construit en Angleterre en 1955, en service sur les côtes irlandaises jusqu’en 1975, date à laquelle il a été réformé, ce célèbre bateau-feu a pris ses quartiers sur le port de la Gare en 1999. Il n’éclaire plus les côtes mais les soirées parisiennes. La belle saison étant maintenant là, un petit verre, un concert ou un instant de paix vous y attendent certainement.

Le Batofar

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

13ème arrondissement – Le marchand de journaux du pont de Bercy

13ème arrondissement - Le marchand de journaux du pont de Bercy

Il a bien de la chance le kiosquier du Pont de bercy, à l’ombre l’été, à l’abri de la pluie l’hiver, il fait partie d’une vue typique du Paris comme on l’aime, avec son métro aérien et ses bords de seine. A deux pas, la Grande Bibliothèque feuillette ses grands immeubles autour de son extraordinaire jardin tropical, tandis que de l’autre côté du pont la pelouse du toit de Bercy ne semble pas avoir entendu parler de la sécheresse…

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris

13ème arrondissement – Les quais de la gare d’Austerlitz

13ème arrondissement - Les quais de la gare d'Austerlitz

A cause, sans doute, des travaux qui y mènent grand tapage, les quais de la gare d’Austerlitz, ce jour là, fleuraient bon la petite gare de province et on se prenait à voir, en regardant au loin, un gros panache de fumée et à entendre le bruit sourd des pistons d’une antique machine à vapeur ramenant des plages des hordes de vacanciers. En attendant, pas de locomotive, pas de voyageur, pas d’employé, mais une douce torpeur entre les voies 19 et 20.

© gérard Laurent pour ParisCool, les photos de Paris